Assemblée Générale ordinaire de l’association ASSAS.NET

SAMEDI 23 OCTOBRE 2010

Présents :
- Charlène HAUSHERR
- Nourhane BENAMARA
- Nicolas BOUNKY
- Christa VALTCHEVA
- Cécile GLEYSTEEN
- Benoît MENUEL
- Nitish KHOOBARY
- Florie CAILLOT
- Tatiana FOUQUE
- Léa MAYNARD
- Olivia JOUANNAUT
- Benjamin PORCHER
- Adrien CHANSON
- Pierre ATTALAH
- Kenza MOULOUDI
- Lonni HERVIER
- Edouard VIGUIER
- Gautier AMELOT
- Morgane O’BYRNE
- Romain BRONER
- Karolina WALCZAK
- Amani BELAID
- Chloé MELEARD
- Océane VASSARD
- Asma DODAT
- Aliya DJEBLI
- Alexandre PANCRACIO
- Brice MATHIEU
- Pierre BLIAS
- Gabriel VOISIN

Procurations :
- Alexandra MAURIN
- Marie SELIGNAN
- Roxanne LIAKIS
- Elodie GAMA
- Victoria ORSINI-MARTIN

Ordre du jour:
- Bilan général de l'année par la présidente
- Bilan financier de l'année par le trésorier
- Bilan détaillé de l'année par la secrétaire générale
- Bilan de l'année par le président du conseil de surveillance
- Questions diverses
- Election du nouveau bureau
- Election du nouveau conseil de surveillance


Discours de Charlène HAUSHERR, présidente

Le bilan est mitigé.

Cette année était une année d'élection. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à maintenir notre place de 1ere association étudiante en nombre d'élus. Nous avons été dans cette situation en raison de notre défaite sur le centre Melun et au CS. Cependant nous avons réussi à obtenir un élu IFP et nous sommes restés majoritaire en terme de voix. Cela montre tout de même que beaucoup d'étudiant nous soutiennent.
Nous avons renouvelé et monté beaucoup de projet qui nous ont permis de rester visibles tout au long de l'année, nous avons attiré de nouvelles personnes grâce à Facebook également.
Concernant l'ambiance au sein de l'équipe : contrairement à l'année précédente, l'année s'est très bien déroulée à ce niveau et nous en sommes ravis. Nous avons beaucoup recruté en début d'année et ce recrutement a révélé des MA très motivés.
Nous n'avons pas hésité à demander de l'aide et des conseils aux anciens, nous avons créé le forum des anciens notamment à cet effet.
Nous espérons que l'association continuera sur cette lancée car il est très important de garder une cohésion au sein de l'équipe et une bonne entente.


Discours de Christa VALTCHEVA, Secrétaire Générale

En réfléchissant à mon discours, j'ai étudié ceux des précédents secrétaires-généraux. Ils avaient notamment choisi d'organiser leur texte en plan en deux parties / deux sous-parties, ou bien encore en structurant leur texte par pôles. Afin d'affirmer ma personnalité légendaire, j'ai préféré pour ma part vous le rapper, ou du moins le faire en total freestyle.

• Évènements généraux intrinsèques à l'association

- Élections aux Conseils Centraux :

Nous avons obtenu un total de 846 voix et 4 élus. Autant dire que nous sommes déçus par les résultats des Centraux cette année : si nous restons les premiers en termes de voix, nous perdons des élus non seulement par rapport aux Centraux 2007, mais également par rapport à l'UNEF, qui est passée majoritaire en terme d'élus grâce au CS, à l'IFP et à Melun. Nous avons perdu deux élus au profit de la Cé, notamment à cause du système du tirage au sort.
A noter également, l'émergence d'une nouvelle association apolitique : la Boule d'Assas. Cette association d'amateurs de pétanque / organisateurs de soirées a surpris tout le monde en présentant une liste (à l'esprit très décalé) et en obtenant 272 voix et 1 élu CEVU aux Centraux, c'est-à-dire plus que l'UGES, la Corpo, la Cé et le Mét au centre Assas : bien joué !
Cette année est une année d'UFR, il faudra réellement se concentrer sur la réalisation de notre programme. En tant qu'élus, nous comptons nous investir et vous aider sur ce point.

- Vice Présidence Étudiante :

Assas.net a été candidate contre l'UNEF et j'ai été élue à la majorité absolue au 1er tour à 17 voix contre 9 (c'est-à-dire plus de 65% des suffrages) avec le soutien des apolitiques mais aussi de certains syndicats. Cette candidature, qui devait être laissée à la Corpo cette année selon un accord vieux de deux ans a finalement été renégociée avec Etienne [Président de la Corpo 2009/2010] qui a accepté de se rétracter et nous a accordé son soutien.
J'ai eu l'occasion de rencontrer M. Vogel cet été, le premier CEVU depuis l'élection a eu lieu lundi dernier, il n'y a rien de particulier à signaler pour le moment. J'essaie d'être au contact avec les élus des différentes associations le plus régulièrement possible. Pour le moment, nous nous sommes vus avant chaque Conseil (donc deux fois).

- Site et forum :

Il y a cette année beaucoup de nouveautés à signaler concernant le site le forum : nous tenons avant tout à remercier Guillaume pour tout le travail qu'il a fourni. Grâce à lui, nous avons pu assister à une refonte du site, du forum (qui a dépassé les 10 000 membres cette année !), de la base de données, à la création d'une nouvelle section en forum privé et d'une base de données réservée à l'annuaire des anciens.
Concernant le webmaster, nous avons eu quelques difficultés cette année. Nous avons heureusement pu encore une fois compter sur l'aide de Guillaume. C'est aujourd'hui Nicolas BOUNKY qui reprendra le poste, grâce au guide créé par Guillaume (encore lui !) notamment.

- Carte partenariat :

Un grand merci à Amani et Adrien pour leur gestion du projet cette année, ainsi qu'à tous ceux qui y ont participé de près ou de loin. Il faut cependant noter que cette année, elle a eu un succès limité. Il faudrait peut être finalement la rendre gratuite. Tous les partenaires ont toutefois bien voulu renouveler les contrats et certaines offres ont même été rendues plus avantageuses (au Subway convention par exemple).


- Lézard :

C'est un échec. J'aimerais en prendre l'entière responsabilité, parce que ma part est grande, mais l'équipe est en cause également : lorsque l'on a pas de rédacteurs, on ne peut pas créer de journal. 3 ou 4 personnes seulement se sont manifestées pendant l'année et ce n'est pas normal. Il faudrait peut-être penser à le rendre réellement ouvert aux personnes hors équipe.

- Annuaire des anciens d'Assas.net :

J'ai contacté 69 personnes cette année pour réunir un maximum d'anciens dans l'annuaire. Environ un tiers m'a répondu positivement et une vingtaine nous a fait l'honneur de venir à la soirée du 18 septembre au Saint Hilaire. Guillaume a eu la gentillesse de me créer une base de données « spéciale anciens » sur le site, ce qui sera plus pratique à l'avenir pour les prochains secrétaires-généraux.


- Newsletter :

Je prends l'entière responsabilité de son échec. Julia a fait un excellent travail d'écriture et je l'en remercie. J'avais une mise en page toute prête à sortir pour la rentrée, que j'ai perdue cet été avec mon disque dur. Je n'ai pas eu le temps de récupérer Photoshop à la rentrée, elle n'est donc pas sortie.


- Recrutement :

Nous sommes très fiers des membres de l'équipe recrutés cette année, dont deux feront probablement partie du prochain bureau !


• Les événements extérieurs à l'association :

J'évoquerai à présent d'autres événements ayant marqué l'année de l'association. Parmi eux : les stages, « l'affaire Le Figaro », le faux retour du GUD, les relations avec les autres associations et l'interview de Valérie Pécresse qui a eu lieu en début d'année.


- Stages

Au début de l'année, l'Université ne distribuait plus de conventions de stage. Nous avons informé les étudiants de la situation et de ses conséquence par l'intermédiaire du forum, de Facebook et du panneau d'Assas.net. Nous avons été un vrai relai entre l'administration et les étudiants. La situation est rétablie aujourd'hui, nous en avons notamment discuté en CEVU. Le décret est en attente d'une circulaire et Valérie Pécresse a fait parvenir une lettre explicative à tous les Présidents d'Université.


- Le Figaro :

En début d'année, le Figaro avait publié une information mensongère à l'égard de notre association : selon leur article, nous offrions des verres aux étudiants en période d'élection. Nous remercions Diane (Lucie) pour son aide dans cette affaire. Grâce à elle, nous avons obtenu un droit de réponse dans les semaines suivant la publication de l'article.


- Interview avec Valérie Pécresse :

Charlène et Manu ont eu l'occasion d'interviewer Valérie Pécresse. Nous avons dénoncé le manque d'activité et le manque de visibilité du CIO et des services stages entreprises, l'absence de visibilité, et le manque de moyens concernant l'insertion professionnelle.


- GUD :

Le « retour » du GUD est à signaler : 4/5 militants ont fait leur apparition lors de la campagne des Centraux de cette année. Nous voulions éviter de faire circuler l'information pour ne pas leur accorder trop d'importance mais l'UNEF a fait une campagne tonitruante qui a bien affolé le villageois. Ils n'ont cependant pas présenté de liste aux Centraux malgré le tractage d'un programme ambiance « Un esprit sain dans un corps sain », priorité aux étudiants français etc.


- Relations avec les autres associations :

Nos relations sont au beau fixe avec les apolitiques. La Corpo aurait pu cesser toutes relations diplomatiques avec nous lorsque nous avons décidé de nous présenter à la VPE mais elle nous a finalement fait confiance. Rien à signaler avec les syndicats.


• Les différents pôles de l'association

Nous tenons à vivement remercier Marion et dernièrement Océane pour la gestion du pôle entraide cette année. La Conférence d'orientation a eu lieu au 1er semestre, ce qui semble être un bon choix. Il faudra toutefois à l'avenir réfléchir à un format permettant d'attirer plus de monde. Nous avions encore une fois des intervenants de qualité et il est dommage que seulement une vingtaine d'étudiants se soient manifestés.

Concernant les petits déjeuners avec les directeurs de Master 2, il faudra s'y prendre plus tôt l'année prochaine si possible. Leur organisation a été plus que satisfaisante mais les élections en ont malheureusement perturbé le déroulement.

Le guide de survie (ou « brochure d'entraide » pour les intimes) a été mise à jour cette été et a bien été diffusée depuis la rentrée.

L'opération polycopiés a bien fonctionné cette année également. Tous les professeurs ont renouvelé leur accord et nous avons diffusé nos premiers polycopiés du Collège de droit.

Les parrainages sont pour le moment très bien gérés par Chloé et Karolina.

Le bilan est mitigé concernant le pôle événementiel.

S'agissant des soirées, la LN3 a été très bénéfique pour notre image. Charlène évoquera la MYA 10 un peu plus tard.

La quinzaine d'intégration a été organisée précipitamment cette année. La soirée forum aurait pu être une catastrophe à cause des soirées Corpo et UGES organisées en même temps. Elle a été moins réussie que celle de l'année dernière mais nous avons tout de même accueilli une cinquantaine de personnes. La soirée quiz et le Palais de Justice ont eu du succès et la MYA 10 a été une grande réussite. L'ANPT n'a pas été organisé, il pourra peut être l'être dans la semaine à venir ? Il n'y a pas eu de journée d'inscription cette année (inscriptions sur Internet) ce qui nous a été bien évidemment préjudiciable. L'Université a tenté de palier cette absence par la diffusion d'un dépliant de présentation des associations représentatives. Le recrutement a pâti de la suppression de cette journée, mais les parrainages ont été un succès dans l'ensemble et nous avons pu tout de même rencontrer nombre de L1.

On peut déplorer une baisse de régime sur les soirées forum ces derniers temps. Elles ont par exemple été annoncées trop tardivement de nombreuses fois.

Par ailleurs, trop peu d'événements ont été organisés cet été (un seul pic-nic par exemple), l'équipe ne s'est pas tellement manifestée. S'agissant du reste de l'année, nos événements récurrents ont eu de bons retours : le Photomaton de Noël, Mardi-Gras, l'ANPT, Disney (qui a attiré 120 personnes cette année !), les Codes d'or ont été bien organisés et ont eu du succès. Nous regrettons toutefois qu'aucun nouveau projet n'ait vu le jour cette année.

Le pôle culturel a été délaissé cette année (trois sorties-théâtre et une avant-première seulement), ce qui est bien évidemment regrettable, sachant notamment qu'au cours des deux dernières années nous avions un partenariat avec l'Opéra de Paris et avions organisé nombre de sorties théâtre et cinéma.

Je suis personnellement très fière du développement du pôle humanitaire puisque j'en ai été responsable il y a deux ans, et je tiens à remercier tout particulièrement Chloé et Asma, chapeautées par Kenza. La regrettable disparition de la FMO nous privait d'un projet humanitaire en fin d'année, Chloé nous a apporté la Chaîne de l'Espoir et le bilan en a été très concluant.

Enfin, concernant Melun, nous ne pouvons qu'être déçus de ce qui en est advenu cette année. Le départ d'Izabela à la suite de la LNA 3 est regrettable et nous devons absolument recruter sur place. Nous avons essayé d'y être présents un maximum et pourtant, nous avons échoué au Centraux principalement à cause de notre absence de réseau. La Corpo et l'Unef par exemple y ont fait de très bons scores alors qu'on ne les y a pas vus de l'année.


Discours de Nicolas BOUNKY, trésorier

Les finances de l'association sont saines, le bilan de la Move Your Assas 10 a été positif.
Le bilan comptable est approuvé à l'unanimité + une abstention.
Charlène fait un compte rendu de la MYA 10, ainsi qu'un point sur nos partenaires.


Discours de Kenza MOULOUDI, présidente du Conseil de surveillance

« Je commencerai par rappeler qu'un nouveau Conseil de surveillance a été élu lors de l'Assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue au second semestre, je ne peux donc évoquer le premier semestre qu'en tant que membre. Il a été reproché au bureau un manque d'autorité par rapport à l'équipe et trop d'absences de la Vice-présidente – ce pour quoi elle a par ailleurs présenté ses excuses. »
Gautier AMELOT, ancien président du Conseil de surveillance, n'a rien à ajouter.
« S'agissant du second semestre, j'évoquerai deux points : tout d'abord, nous avons remarqué un manque de communication du bureau à l'égard de l'équipe mais en son sein également. Par ailleurs, la période de la pré-rentrée a été un peu molle. Je tiens toutefois, pour terminer, à remercier et féliciter le bureau au nom du Conseil de surveillance pour son investissement cette année. »


Charlène : J'aimerais, avant de vous lire les quelques mots que m'a transmis Victoria, rappeler à l'équipe qu'elle n'a en aucun cas été une Vice-présidente inexistante. Victoria a subi de nombreuses critiques par le CS au premier semestre. Mais ce n'est pas pour cette raison qu'elle n'a pas joué son rôle de Vice-présidente. Nous avons entendus de nombreux échos selon lesquels Victoria a été inactive et nous tenons à préciser que cela est totalement faux.
Elle nous a énormément aidé. Ses actes étaient peut être réalisés dans l'ombre mais elle a toujours été là pour participer aux événements, à nos débats au sein du bureau, être au contact de l'administration etc. Nous tenions à clarifier les choses car Victoria n'a pas été une VP "Fantôme" et nous ne voulons pas partir en sachant que certain pensent que Victoria a été complètement absente.
Un tonnerre d'applaudissements suit la lecture du mot de Victoria.


Questions diverses :

Aliya DJEBLI : J'aimerais revenir sur le cas de Melun. Il faudra à l'avenir s'en préoccuper d'avantage. Il ne faut pas se leurrer : nous n'avons pas été assez présents, ce sont toujours les mêmes qui s'y déplacent et ce n'est pas normal.
Charlène : Il nous faut une équipe qui soit physiquement présente à Melun toute l'année. Même si nos staffs sont très motivés, s'y déplacer demande de bloquer une journée entière et nos disponibilités ne coïncident que très rarement, on ne peut pas demander à l'équipe de rater cours et TD toutes les semaines pour s'y rendre !
Lonni HERVIER : Concrètement, il faut réaliser qu'on ne sera jamais présents à Melun tant que l'on aura pas une réelle équipe solide là-bas.


Lonni : Je voudrais évoquer l'éventualité de modifier la date de l'Assemblée générale ordinaire et la passer d'octobre à juin. Si un nouveau bureau est élu en juin, il aura tout l'été pour se faire la main et organiser la soirée de rentrée.
Nitish KHOOBARRY : Il est très difficile bureau nouvellement élu de gérer la pré-rentrée et les événements qui s'enchaînent en cette période !
Cécile GLEYSTEEN : Oui, mais la MYA est plus « facile » à organiser que la Nuit d'Assas qui se déroule en février. Dans tous les cas, le nouveau bureau doit faire face à l'organisation d'une soirée ; autant que ce soit la Move Your Assas !
Charlène : Cette question est trop importante pour être évoquée rapidement aujourd'hui. Il faudrait peut-être envisager une Assemblée générale extraordinaire pour discuter de ce point.


Gabriel VOISIN : J'aimerais dire quelques mots sur ce qui a été dit et faire quelques remarques. A titre introductif, je tiens à vous rendre hommage. Chaque année, il y a des départs, des bouts de bureau qui partent et des Conseils de surveillance qui « clashent » : c'est le facteur humain. J'ai quelques regrets concernant Melun, l'équipe de webmaster qui a été lâchée voire désavouée... cinq dossiers à reprendre par mon regard d'ancien. Ce n'est plus à moi de vous dire ce que vous avez à faire. Ca m'énerve de souvent devoir me justifier sur quinze page en forums privés alors que ça me semble l'évidence.

• Le site internet : Cet outil actuellement n'est plus que le forum et un contenu de pages d'accueil fixe ou mal formaté, des albums photos qui apparaissent sur Facebook avant d'être publiés sur le site... Il n'y a plus aucune cohérence. Je rend hommage à Guillaume qui a du remettre le site à jour, le renouveler pour susciter l'intérêt... Cette année encore, ne négligez pas le site !

• La politique générale de l'association dans ses relations avec l'Université : nous sommes devenus le porte-voix de la soupe que l'on doit service aux étudiants pour chaque événement ! Je pense notamment à la bibliothèque : vous devez être méchants et incisifs, prendre position, marquer que l'on adhère pas au discours servi par la fac. Je prends l'exemple de la « Boutique Assas » : c'est un comble pour l'administration de ne pas avoir consulté les associations étudiantes pour créer une ligne de vêtements destinée aux étudiants, ligne qui s'est révélée affreuse par ailleurs. Pensez à demander les chiffres de vente dans six mois !

•Les M2 : nous avons des M2 bidons qui n'amènent aucun débouché. Pourtant, on refuse d'en parler parce que c'est un « sujet sensible ». Soyez plus corrosifs !

• Regardez la concurrence, méfiez-vous des petites associations qui montent et auxquelles personne ne prête attention. C'est l'histoire d'Assas.net, n'oubliez pas d'où nous venons : tout est parti d'un délire, puis les gens ont adhéré. Bref, ne les méprisez pas, c'est ce qu'ont pensé de nous d'autres associations au départ. Ne devenez pas un dinosaure, gardez le leadership.

• La distinction staff/membre actif : je ne suis toujours pas convaincu de sa pertinence. Je ne vois rien en forum staff, c'est en forum MA que tout se passe.

• Le réseau des anciens : j'ai eu le plaisir d'apprendre qu'ils se sont réunis récemment, malheureusement je n'ai pas pu assister aux retrouvailles. Il faut constituer un réseau et ne pas hésiter à faire appel à eux, mais la section fermée que vous avez crée sur le forum n'est pas le bon format.

• Je vous rend tout de même hommage pour l'action que vous avez faite cette année. Gardez en tête qu'il ne faut pas minorer la concurrence, ni servir la soupe de l'Université.


Charlène : Merci pour ces commentaires ! J'aimerais revenir sur les M2 : je suis totalement d'accord, mais nous n'avons aucun chiffre, on ne peut pas faire un scandale sans fondement.
Romain BRONER : J'ai les chiffres et tous les documents nécessaires à disposition, je vous les transmettrai.

Charlène : Pour revenir sur ce que tu as dit sur la concurrence, comparer Assas.net à l'association que tu évoques, je ne suis pas d'accord ! Lorsque nous nous sommes présentés pour la première fois aux Centraux, nous avions de vraies revendications, un programme et une réelle personnalité !
Nourhane : Effectivement, ils n'ont aucun intérêt pour les problèmes inhérents à la fac, c'est juste une bande de potes qui s'éclate !

Charlène : Concernant la distinction staff/MA, elle a été discutée avec toute l'équipe en début d'année. Tu es contre, mais la majorité de l'association a voté en faveur de la situation actuelle. On ne peut pas tout réformer sur ta simple opposition...
Nitish : Combien de staffs et membres actifs comporte l'association actuellement ?
Christa : 16 membres actifs et 9 staffs.
Nitish : C'est trop peu !
Charlène : On nous avait justement reproché d'avoir trop recruté...
Nitish : 9 staffs, c'est trop peu pour tenir sur une année. Je trouve que les effectifs ne sont pas optimaux si l'on veut maintenir, voire dépasser notre niveau.
Océane VASSARD : Les membres actifs peuvent être chaperonnés par des staffs pendant l'année. C'est injuste de penser que les staffs font tourner l'association tous seuls !
Charlène : Par ailleurs, nous n'avons pas fait de passage staff récemment, le prochain bureau s'en occupera probablement très vite.
Nitish : Y a-t-il de nouveaux recrutements ?
Charlène : Kévin est notre dernier recrutement, il est très axé sur le graphisme et le site. Il n'est pas venu en lien avec la quinzaine d'intégration, la session recrutement n'est pas encore passée.

Nitish : Au niveau des staffs, y en a-t-il qui se spécialiseront côté politique ? Pour être légitimes et avoir une vraie prise de parole en conseils, il faut être formé. Aujourd'hui je ne vois personne pour remplacer Manu qui était très au fait de ces questions. Je pense qu'il y a de grosses lacunes à ce niveau là.
Charlène : Nous restons élus, personnellement je compte réellement m'investir là-dedans et approfondir la chose et Christa aura l'occasion de voir tous les nationaux en tant que VPE.
Romain : J'ai eu l'occasion de discuter avec une élue de l'UGES qui était déçue que personne s'intéresse à son action. Il faut que l'on garde un certain suivi avec nos élus.

Lonni : Pour revenir sur les remarques de Gabriel : tu as cité l'exemple de la BU, mais je ne sais pas si tu l'as vue. Actuellement, elle est concrètement inutilisable. Ca ne change rien de crier au scandale, elle ne sortira pas avant que les travaux ne soient terminés.
Gabriel : C'est la même histoire que pour le distributeur automatique de billets : il faut sans cesse relancer l'administration, montrer que nous sommes présents sur tous les fronts et que nous sommes choqués par la situation.

Lonni : Ca n'a aucun rapport et c'est très personnel, mais les administrateurs actuellement sont staffs de droit : pourquoi avons-nous à payer la cotisation ?
Charlène: La question sera à discuter avec le nouveau bureau.

Élection du nouveau bureau

La Présidente demande aux listes candidates de s'annoncer.
Nourhane BENAMARA présente sa liste, composée d'Amani BELAID, Océane VASSARD et Chloé MELEARD.

Nourhane annonce sa profession de foi.

Nitish demande la répartition des postes.
Nourhane précise qu'elle sera présidente, qu'Amani sera vice-présidente, Océane trésorière et Chloé secrétaire-générale.

Lonni : Cette année était importante pour les élections, les UFR restent moins important et je trouve que c'est une année plus propice à de nouveaux projets pour l'association. Est ce que vous avez des idées de projets complètement nouveaux ?
Nourhane : Nos idées concernent plutôt le pôle culturel. Nous souhaitons attendre avant d'en parler afin d'être sûres de pouvoir les réaliser. Nous pensons par exemple à un partenariat avec la salle Pleyel.
Edouard : Attention, l'association de musique pense à la salle Pleyel aussi !

Morgane : Les finances de l'association sont plus que saines : quels sont vos projets de dépenses importantes ?< br /> Océane : Nous souhaiterions que l'association participe plus à l'achat des polos et pulls par exemple.

Morgane : D'autres projets plus en rapport avec les étudiants ?
Océane : Nous pensons à une photocopieuse, une plastifieuse, une webcam (notamment pour la carte partenariat).

Romain : Nous pourrions insister sur l'insertion professionnelle des étudiants, peut être jouer sur la conférence d'orientation (en faire plusieurs par an ?), des visites d'une entreprise, d'une maison d'arrêt... des points à développer avec le CIO.
Gabriel : Je rejoins ce que tu dis, j'ai vu à Berkeley un avocat connu parler de son métier sur un format déjeuner, un buffet salade était offert... L'argent doit être dépensé, on doit en profiter.
Nourhane : Si c'est à développer, ce ne sera pas à la fac mais au Lucernaire par exemple.
Cécile : On peut tout de même trouver d'autres formats pour l'organiser à la fac.

Lonni : Qu'en est-il du graphisme ?
Nourhane : On verra si Kevin peut prendre ta relève.

Benjamin : Nourhane, tu parles de développer le pole culturel parce qu'il était inexploité, mais c'était toi la responsable de ce pôle.
Nourhane : Je n'ai pas trouvé la motivation au sein des staffs, j'ai eu un problème de communication, c'est difficile de monter un projet seule, il faut intéresser les gens et ça n'a pas toujours été facile.
Adrien : Je peux proposer une petite étude marketing !
Cécile : Même s'il n'y a que 10 personnes sur une sortie théâtre il faut continuer !
Aliya : Nous sommes peut être trop élitistes, peut-être que plus de sorties cinéma (chaque mois par exemple) suivies par des pots serait plus intéressant ?

Lonni : Il y a encore deux ans, Assas.net avait assez de visibilité pour intégrer un tas d'initiatives étudiantes, il a été question un temps de rallier des petites asso et qu'Assas.net devienne une sorte de fédération, qu'en est-il ? Nous avons une grosse visibilité, une grosse trésorerie, des élus : est-il envisageable de se présenter comme l'association « référente » à Paris 2 ?
Océane : Cette année a été conclu un partenariat avec l'association du Collège de droit, on essaiera justement de continuer dans cette lignée.

Lonni : Quelle est votre vision des choses pour une liste commune ?
Nourhane : Ce qui est certain, c'est qu'il y aura un débat sur cette question. Nous sommes personnellement contre, nous n'avons rien à y gagner si ce n'est une confusion des genres, des images. < br /> Lonni : Mais si l'objectif final est d'aider les étudiants ?
Nourhane : Nous pourrons éventuellement montrer des positions communes, mais pas une liste.
Nitish : La seule chose qui nous empêchera toujours de le faire, c'est l'éventualité de partager un local.
Romain : Il y a surtout le fait que la Corpo fait partie de PDE [« Promotion et Défense des Etudiants », fédération d'association représentée au niveau national] et que nous ne sommes pas engagés au national.
Lonni : A Descartes, les associations apolitiques sont loin devant les autres, justement parce qu'elles sont unies.
Romain : La question d'adhérer à une fédération au national se pose toujours.
Charlène : Cette question a déjà été discutée en AGE, le nouveau bureau pourra en organiser une nouvelle s'il le souhaite.

Benjamin : Nourhane, il y a peu tu souhaitais quitter l'association, quid de ton engagement aujourd'hui ? Es tu sure de toi ?
Nourhane : J'ai une motivation sans faille aujourd'hui, j'ai envie de travailler avec Amani, Océane et Chloé et je m'engage à ce que l'année se passe le mieux possible.
Lonni : Vous êtes quatre filles, ne pensez-vous pas qu'il y a des risques, notamment de chamailleries ?
Nourhane : Cette remarque est sexiste et ne présente aucun intérêt !

Benjamin : Avez-vous choisi un secrétaire adjoint ?
Nourhane : Oui, il s'agit de Pierre BLIAS.

Il est procédé au vote du nouveau bureau de l'association.
La liste de Nourhane BENAMARA est élue à la majorité absolue (dont 4 blancs ou absentions).


Election du nouveau Conseil de surveillance


Christa VALTCHEVA (membre du bureau sortant) et Lonni HERVIER (administrateur) signalent qu'ils prennent les postes de droit qui leur sont réservés.
Charlène HAUSHERR et Nicolas BOUNKY (membres du bureau sortant) ne tiennent pas à prendre ces postes

Sont candidats :
-Pierre ATALLAH
-Adrien CHANSON
-Marion COUDURIER
-Aliya DJEBLI
-Karolina WALCZAK

Les candidats se présentent.
Il est procédé au vote du nouveau Conseil de surveillance de l'association.

Sont élus : Marion (28), Karolina (28), Adrien (30), Aliya (31), Pierre (30).

Charlène revient sur son année au sein du bureau de l'association et remercie toute l'équipe avant de lever l'Assemblée générale.

L'Assemblée générale est levée à 16H30.