ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE

SAMEDI 20 OCTOBRE 2012

AMPHI 5 (CENTRE ASSAS)

Présents :
– Sophie COULON
– Nelly ACHILLE
– Pierrick BARTHES
– Alexandre PANCRACIO
– Tiphaine AUVIGNE
– Pierre BLIAS
– Nicolas BOUNKY
– Florie CAILLOT
– Imane ERRASFA
– Cécile GLEYSTEEN
– Charlène HAUSHERR
– Nitish KHOOBARRY
– Oriane PIERRES
– Axelle POUJOL
– Elise PUCHERCOS
– Marie SELIGNAN
– Camille WATTRELOS
– Sarah WINOGRADOFF


Procurations :
– Nourhane BENAMARA
– Maxime BERNARD
– Julie BOYER
– Marion COUDURIER
– Aliya DJEBLI
– Asma DODAT
– Emmanuel DOMENACH
– Roxane LIAKIS
– Chloé MELEARD
– Christa VALTCHEVA
– Océane VASSARD
– Gabriel VOISIN
– Yao Qi ZHANG

Ordre du jour :
– Bilan général de l'année par la présidente
– Bilan financier de l'année par le trésorier
– Bilan détaillé de l'année par le secrétaire général
– Bilan de l'année par la présidente du conseil de surveillance
– Vote des nouveaux statuts de l'association
– Premier bilan de l'adhésion de l'association à l'ARES et à l'AGEP
– Election du nouveau bureau
– Election du nouveau conseil de surveillance
– Questions diverses


BILAN GÉNÉRALE DE L'ANNÉE PAR LA PRÉSIDENTE

Comme chaque année, le constat est le même : le bilan est mitigé. Les élections aux conseils
centraux se sont soldées par une forte remontée des politiques et un éclatement des
apolitiques. Toutefois, cette année a aussi été une année de refonte, de renouvellement : nous avons mis un
pied au niveau national pour en découvrir les contours, mais surtout, nous avons entamé une
profonde refonte des bases de l'association, notamment le forum. Tous ces efforts se sont notamment soldés par une prérentrée sans précédent : une quinzaine
d'intégration et une Move Your Assas avec un magnifique succès, de nombreuses adhésions…
Bref, nous entrons dans une phase de dynamisme sans précédent, et nous faisons tout à fait
confiance au prochain bureau pour maintenir ce dynamisme et le faire fructifier !


BILAN FINANCIER DE L'ANN ÉE PAR LE TRÉSORIER

Pierrick fait circuler un tableau au sein de l'assemblée avec les recettes et les dépenses. Les finances de l'association sont saines. Le bilan financier de la Move Your Assas 12 a été très positif.


Le bilan financier est approuvé à l'unanimité, sauf 3 abstentions.

BILAN DETAILLÉ DE L'ANNÉE PAR LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

Pour mon discours, j'ai décidé de renouer avec une vieille tradition des SG d'Assas.net qui faisaient jadis leur discours en organisant celui-ci en deux parties. Je n'ai pas poussé le vice jusqu'à faire deux sous-parties car faut pas déconner non plus.



I – ASSAS.NET PAR PÔLE


• Pôle entraide

Les polycopiés connaissent toujours autant de succès auprès des étudiants et de nouveaux professeurs semblent adhérer au concept, ce qui permet d'élargir le nombre de polys sur l'année. Par ailleurs, les étudiants semblent dans la grande majorité satisfaits par la qualité de nos polycopiés.


Les petits-déjeuners avec les directeurs de Master 2 attirent toujours autant d'étudiants et nous avons même réalisé des entretiens avec les directeurs de M2 plus confidentiels que nous n'organisions pas en raison du trop peu d'étudiants potentiellement intéressés.
La conférence des métiers, bien que faisant intervenir des invités prestigieux (magistrat à la Cour de cassation, commissaire de police, avocat, notaire, professeur, etc.) n'attire pas les étudiants malgré la communication assurée (forum, réseaux sociaux, intervention en amphi).
Le constat étant le même depuis 2 ans, il appartient maintenant au prochain bureau de prendre la décision de la renouveler ou pas.

Les brochures d'entraide rencontrent toujours autant de succès et les étudiants, notamment les L1, les trouvent toujours aussi pratiques et utiles.
Enfin, le forum a cet été considérablement développé son contenu (j'y reviendrai quand j'aborderai la question du forum plus tard).

• Pôle événementiel
Les soirées After Amphi Assas.net créées un an plus tôt ont été reprises. Il en a été organisé une dizaine dont le succès a été inégal selon les périodes de l'année. Il convient de noter que la dernière en date a, quant à elle, explosé tous les records de fréquentation. En effet, plus d'une centaine d'étudiants hors équipe se sont joints à nous pour la soirée de prérentrée. Cela nous a notamment permis d'entretenir de très bon rapports avec le gérant du bar.
Les journées du chocolat, aussi bien à Assas qu'à Vaugirard, connaissent toujours autant de succès, tout comme le brunch organisé lors de la quinzaine d'intégration.
Les sorties au Rocky Horror Picture Show continuent également d'attirer les étudiants pour une sortie qui s'annonce toujours originale.
La sortie Disney a, comme chaque année, connu un immense succès. Plus de 90 inscrits pour celle de cette année.
Les étudiants semblent toujours apprécier les Codes d'or en raison de l'originalité de cet événement.


• Le pôle culturel

Lui aussi a connu un essor car, si les sorties sur les plateaux de télé ont toujours connu un immense succès auprès des étudiants, contrairement aux années précédentes, les sorties
théâtre organisées au Lucernaire ont chacune rassemblé environ une quinzaine de personnes, voire plus pour certaines.
De leur côté, le succès des visites juridiques ne se dément pas non plus et nous en proposons toujours plus aux étudiants (TGI, Conseil d'État, Assemblée nationale, Sénat, prison de la
Santé, Conseil constitutionnel). Seule la Cour de cassation nous reste encore inaccessible mais il semble qu'il soit impossible de la visiter selon les dires de la procureur qui nous a organisé la sortie à la Santé.


• Pôle humanitaire

Le partenariat avec l'Unicef Paris 2 a été reconduit et un concert a été organisé avec eux et Assas de concert.
Nous organisons toujours le Sidaction avec la Corpo et l'UGES, ainsi que Handivalides qui sensibilisent toujours autant les étudiants.
En fin d'année, Tiphaine est arrivée avec un nouveau projet en partenariat avec Bibliothèque sans frontière, qui consistait en une collecte de livres de droit et d'économie. Pour cette
première édition, le succès a été mitigé (environ une quinzaine de livres donnés).

• Pôle communication

C'est le pôle le plus récent car il a été créé cette année. Il a permis au bureau de communiquer envers l'équipe sa stratégie de communication lors des élections mais aussi de développer sa communication sur les réseaux sociaux (avec notamment la création des fanpages de la Carte partenariat et de l'association), de former à l'utilisation des réseaux sociaux.
Notons enfin que l'un des derniers membres actifs recrutés cette semaine a vocation à constituer la base de données de photo pour illustrer le site de l'association.


• Pôle Melun

Cette année, le pôle Melun a connu un essor comme jamais auparavant. Tout d'abord, plusieurs événements ont été délocalisés là-bas (Sidaction, Photomaton de Noël, Journée du chocolat pour la chandeleur). Beaucoup d'étudiants nous ont dit que cela leur apportait une « bouffée d'oxygène ».
Par ailleurs, lors de la prérentrée, nous avons recruté quatre membres actifs et donné des responsabilités et la gestion des projets organisés à Melun à l'une d'elle dans l'optique de
constituer la base d'une équipe locale qui pourrait assurer une présence au quotidien. Notons que cette équipe en question a commencé à démarcher certains commerçants autour des
centres de Melun pour étendre le concept de la Carte partenariat aux étudiants melunais.

II – ASSAS.NET EN G ÉNÉ RAL : LE « FOURRE S'Y TOUT »



• Les élections aux conseils centraux

Cette année, le taux de participation a atteint des records (15% \o/). Nous avons obtenu 1 élu CA et 2 élus CEVU. Nous perdons donc un élu CEVU mais nous restons la première force apartisane de l'université en arrivant deuxième en terme de voix. Ce recul peut s'expliquer par
un contexte national défavorable (élections présidentielles) et notamment le retour du GUD sous l'étiquette UDJ. Nous avons choisi de ne pas en parler pour ne pas leur donner une
tribune qu'ils ne méritaient pas mais c'était sans compter sur l'UNEF et l'UEJF qui ont fait une campagne tonitruante à coup de tracts et de pétitions. Notons enfin la montée des voix de Melun que nous avons doublé par rapport aux dernières élections aux conseils centraux, les
événements qui y ont été organisés n'y étant sans doute pas étranger.

• Rapports avec les autres associations

Nous entretenons des relations cordiales avec La Corpo et le Met. Un peu moins avec l'UNEF. Nos relations avec Assas de concert vont sans doute évoluer.
Évoquons Lysias avec qui nous sommes repartis sur de bonnes bases cette année, notamment grâce à Maxence qui semble réellement vouloir travailler avec nous. Nos deux équipes
s'entendent bien ensemble.
Enfin, nous allons développer des relations avec l'ESN en organisant des sorties théâtre communes au Lucernaire car ceux-ci se sont montrés intéressés.

• Site/forum

Le nouveau site est actuellement entre les mains des webmasters. Il est en cours de finalisation. Ce n'est plus qu'une question de jours avant sa sortie. Nelly abordera ce point ultérieurement dans les questions diverses.
Concernant le forum. Celui-ci a été complètement remanié depuis cet été. Sur la forme, certaines salles ont été fusionnées pour raccourcir la longueur du forum et simplifier sa
lisibilité. Concernant le fond, le contenu, notamment concernant l'entraide à complètement été remis au goût du jour. Mise à jour des annales, mise en ligne de fiches de révisions et des
meilleures copies. Mise à jour des topics « Bibliographies ». Mais surtout, édition pour la première fois de plusieurs guides détaillés sur les options en L1/L2, sur les combis en L3, sur les différents M1. Nous tenons à remercier toutes les personnes ayant contribué à ces
évolutions telles que Camille, Océane ou encore Marie pour tout le travail accompli.
Un grand merci à vous.

• Carte Partenariat

Au fil du temps, de plus en plus de cartes sont en circulation. Lors de la prérentrée, nous en avons vendu au moins une quarantaine. Les étudiants semblent adhérer au concept au fur et à mesure que la réputation de la carte se fait connaître. Le nombre de partenaires actuels a diminué par rapport à l'année dernière. J'assume pleinement la responsabilité de cette diminution, sans doute les ai-je trop négligés cette année. J'aurais voulu tous les renouveler avant mon départ mais certains sont injoignables même quand on se déplace. D'autres repoussent la signature pour « réfléchir ». Enfin, certains partenaires n'ont pas ressignés car ont considéré qu'on se foutait de leur gueule car aucun étudiant ne venait chez eux. En effet, la plupart des étudiants utilisent la carte pour les « gros » partenaires comme les Subway et le Wokbar mais très peu pour les partenaires plus confidentiels.

• Recrutements

Nous avons beaucoup recruté cette année. Environ une quinzaine de personnes sur l'année. Ces nouvelles recrues ne se sont pas toutes investies au même niveau, certaines ont été vite
portées disparues, d'autres se sont véritablement investies dans l'association, à tel point que deux des staffs recrutés cette année feront vraisemblablement partie du prochain bureau.
Le bureau a tout fait pour former un véritable esprit de groupe en organisant un après-midi au « Laser Quest » suivi d'un dîner chez Oriane peu après le recrutement et surtout un week-end de désintégration à la fin de l'année.
J'ai déjà évoqué les nouvelles recrues melunaises, mais je rappelle ici que nous n'avons jamais eu autant de membres actifs aussi motivés à Melun en même temps. Nous avons de quoi
former la base d'une antenne là-bas. Il faudra donc que le prochain bureau les soutienne pour ne pas que la motivation baisse comme ce fut le cas les années précédentes, nous leur accordons toute notre confiance.

• Quinzaine d'intégration

De nombreux événements dont quelques-uns totalement inédits comme le brunch ou le running. Beaucoup de participation qui a entraîné beaucoup de nouveaux adhérents. Un énorme succès !!!

• Les soirées

La Nuit d'Assas a séduit beaucoup d'étudiants, notamment en raison de la croisière sur la Seine mais aussi le cadre posé par la péniche. Le prochain bureau ne souhaitant pas
abandonner la LNA, il faudra revoir l'identité même de cette soirée et notamment la faire dans une boite plus petite, pour amoindrir les coûts.
La Move Your Assas a été un succès sur tous les plans. Malgré quelques difficultés en cours de soirées (vigiles ultra lourds qui faisaient des fouilles au corps, des TPE qui ne fonctionnaient
qu'une fois sur cinq en raison d'un problème de réseau), les étudiants ont, dans une très large majorité, été conquis par la soirée. Il y avait une bonne ambiance et le bilan financier de cette soirée est le meilleur depuis plusieurs années.

BILAN DE LA PRÉSIDENTE DU CONSEIL DE SURVEILLANCE



Asma, présidente du Conseil de surveillance, ne pouvant être présente à l'Assemblée générale, c'est Elise qui lit le discours rédigé par la présidente du CS.

I – L'HEURE DU BILAN



· Les élections

Difficile d’apprécier les résultats des élections dans le contexte dans lequel elles se sont déroulées (élections présidentielles). Il parait toutefois évident qu’Assas.net n’a pas été assez réactive voire agressive. Plusieurs points noirs sont à signaler : le retard dans la livraison /
distribution des tracts, des powerpoints quasi-illisibles sur les écrans de l’université, des membres peu investis (membres du CS inclus). Un problème de motivation peut être ?
· Communication dans le bureau et extérieur

Cette année, et depuis le début et sans exception, un véritable problème de communication s’est enraciné au sein du bureau et entre le bureau et les membres de l’association. Au sein du bureau, ce manque de communication a eu des conséquences néfastes sur
l’ambiance du bureau, conséquence qui ont rejailli sur l’ensemble de l’association. Le manque d’information, le manque de participation démocratique des membres aux décisions ont été des facteurs de désintéressement et de démotivation. La prise de décision unilatérale a été récurrente.

· Echec dans la mission de conseil du CS
Du côté du CS le bilan est mitigé car le rôle de conseil qu’on s’était donné n’a pas été rempli. Le CS demeure mal aimé et peut être même mal compris par le bureau, et ce quelque soit les époques. Les membres du CS ont essayé encore plus qu’avant d’être dans le dialogue plutôt que dans la critique mais sans véritable succès. Néanmoins, le CS était très réactif et les communications entre ses membres fréquentes.

II – L'HEURE DES CONSEILS


· les conseils pour le prochain bureau et le prochain CS
· la communication CS/ Bureau : la communication est un outil indispensable entre le bureau et les membres du CS. Le CS n’a pas pour fonction de « basher » le bureau, même si souvent c’est l’impression qu’une réunion bureau / CS peut donner. En réalité, le CS, dans sa mission de surveillance, identifie et explique au bureau les problèmes, les désaccords que les membres rencontrent dans le cadre de l’association. La mission demeure ingrate mais nécessaire.
· la transmission des informations lorsqu’elles sont demandées. Un problème à notre sens ponctuel, mais qui risque de se reproduire et qui ne doit pas faire jurisprudence, c’est la rétention d’informations, notamment les comptes de l’association.
Le CS comme n’importe quel membre d’Assas.net a un droit de regard sur les finances de l’association. Il est déplaisant de devoir réitérer la demande d’accès aux comptes de l’association à plusieurs reprises.
Les refus justifiées sur le fondement du manque de temps et d’autres raisons fantaisistes ne contribuent pas à l’entretien de bonnes relations, ou au moins de relations courtoises entre bureau et CS. Au trésorier du prochain bureau, nous souhaitons lui dire de mener sa mission aussi consciencieusement que ses prédécesseurs mais en restant disponible et ne pas oublier que l’association est avant tout l’affaire de tous, les sous aussi.
· Remarque plus générales : · motivation des membres de l’association lors des évènements. Nécessité d’aller vers les gens, de s’ouvrir aux autres et arrêter les copinages en public. · remaniement des events, surtout ceux qui pèsent dans l’organisation. renouvellement voire suppression nécessaire de certains events : notamment la conférences métiers. Un projet qui nous tiens à coeur mais qui ne trouve plus et même n’a jamais réellement eu son succès auprès des étudiants. ··
Tous les membres de l’équipe en discutent sur le forum, mais il nous faudra une « politique extérieure » valable vis-à-vis des autres associations. ·
Sur la réforme du CS une réforme nécessaire : l’évolution du CS cette année, en particulier le départ des trop nombreux membres de droit.
Un CS lourd est difficilement efficace, même si cette année, le CS composé de nombreux membres, une dizaine, a su prendre les décisions à l’unanimité. Mais les départs en cascade des membres de droit, témoignent de la nécessité de la réforme du CS. Réduire le nombre de sièges permet non seulement un fonctionnement plus efficace, un CS plus réactif. Equilibrer le nombre de personnes siégeant au CS par rapport aux membres du bureau. Le CS a participé à l’élaboration de ce texte.

VOTE DES NOUVEAUX STATUTS DE L'ASSOCIATION

Au niveau de ce qui change, le Conseil de surveillance passe à 3 élus et 2 membres de droit du bureau sortant. Nous soumettons au choix de l'assemblée deux versions de cette réforme, l'une incluant un siège de droit au CS à l'un des administrateurs, l'autre non.


Certains membres rappellent pourquoi il avait été décidé de confier un siège de droit à l'un des administrateurs, à savoir pour lier l'association et le forum qui sont indissociables, et ce notamment où les membres de l'association ne s'entendent pas forcément avec l'équipe de modérateurs.

Nombre de votants : 31
NON : 3
OUI (admin) : 21
OUI (sans admin) : 7

Les nouveaux statuts de l'asso sont adoptés et prévoient un administrateur de droit au CS.

PREMIER BILAN DE L'ADH ÉSION DE L'ASSOCIATION AU NATIONAL



Elise et Sarah sont allées au congrès de l'AGEP. Le thème était les élections du CROUS. C'était, par ailleurs, l'Assemblée générale de la FAGE.
Elise : Concernant le CROUS, c'était intéressant mais on ne s'y est pas investi car on est observateur. En plus, il y a eu des soucis car tout le monde n'est pas convaincu dans l'association. Pour le moment, on y voit pas trop l'utilité pour nous. On sait pas quoi en faire. On a un bilan mitigé. Cela ne nous a pas convaincu.
Florie : Y a-t-il d'autres événements dans l'année ?
Sarah : Il y a des formations sur les élus CROUS qui sont prévues à Paris 5 et Paris 6 mais pas à Paris 2.
Axelle : Ils m'ont mise quatrième de liste. J'ai dit NON !!! Ils m'ont demandé si on voulait des formations, j'ai dit que l'on en avait besoin pour les nouveaux. Il y avait d'autres formations plus sur le CROUS et tout ça. Je leur ai demandé des formations à Paris 2 car on ne se déplacerait pas.
Sophie : Pierrick et moi sommes allés au Conseil d'administration de l'ARES début septembre pour découvrir. L'ARES est la structure mono-disciplinaire (droit et économie de toute la France). On a tous les deux été assez contents. Ils proposaient des formations. On a suivi celle sur le financement des universités. Pierrick a suivi un truc sur les communications. On a appris des petites choses utiles comme, par exemple, comment changer un friend en fanpage sur Facebook. On a beaucoup discuté avec d'autres associations en droit. On a trouvé des gens un peu comme nous, qui ont un objectif d'entraide. Il y avait un vrai partage d'idées.
Pierrick : Ce qui est sympa c'est qu'on est entre droit et éco donc c'est un peu la même bataille. Par exemple, ils envoient des fiches projets. Il y a une visite d'une institution de Strasbourg. Ils ont déjà tous les devis. On a donc les formations d'un côté et les associatifs de l'autre.
Sophie : La différence entre l'ARES et l'AGEP, c'est l'adhésion en tant qu'observateur et l'adhésion en tant que membre actif. Pour l'AGEP c'est pas pareil, c'est plus une convention. Charlène : On a voté pour l'adhésion mais sans participer pour voir ce qu'ils attendaient de nous.

Elise : Pendant l'AG, ils nous ont dit que ce sont des listes très dures à modifier.
Cécile : Il faut les appeler pour leur demander de nous retirer de la liste dès cet après-midi.
Camille : On reçoit beaucoup trop de mails de l'AGEP et c'est super politique. Pour citer quelqu'un d'autre, sur certaines questions, « ils sont plus à gauche que l'UNEF ».

QUESTIONS DIVERSES



Les membres du bureau présentent une nouvelle version du site.

ÉLECTION DU NOUVEAU BUREAU



Pierrick BARTHES présente sa liste qui est constituée de Nelly ACHILLE en vice-présidente, Imane ERRASFA en vice-présidente Melun, Sarah WINOGRADOFF en trésorière et Axelle POUJOL en secrétaire générale.

Pierrick soutient qu'être un bureau mixte, avec des anciens et des nouveaux, est une bonne chose parce qu'il y a toujours un ou deux mois au début pour faire ses armes et, là, ce temps ne sera pas perdu.

Pierrick énonce sa profession de foi devant l'assemblée.
Nicolas : Pouvez-vous toutes vous présenter sérieusement ?
Nelly : Je m'appelle Nelly. J'ai été au CS et je suis devenue VP au cours de l'année. Cela m'a beaucoup plu donc je veux continuer l'aventure avec Pierrick.
Imane : Je suis en deuxième année de droit à Melun. Par rapport à l'asso, je voulais la rejoindre l'an dernier sauf qu'il n'y avait personne. Donc, je me suis dit que j'allais attendre et, cette année, il y a eu un engouement à Melun qui fait que l'on a pu recruter deux personnes qui sont vraiment motivées et encore d'autres. On va faire connaître l'asso à Melun et construire une équipe durable là-bas.
Sarah : Je suis en deuxième année de droit. J'ai rejoint l'asso en novembre dernier. Je vais être trésorière. J'ai été attirée par l'asso au moment du parrainage. Ensuite, je l'ai rejointe et cela m'a beaucoup plu.
Axelle : Je deviens SG après Chloé et Alex. J'ai été respo du pôle événementiel avec Oriane et Karolina. Je m'y suis investie dès le début car c'était passionnant. Cela m'a permis de rencontrer beaucoup de gens de l'asso et de l'extérieur. Je sais que je traîne beaucoup avec des gens de la Corpo mais ayez confiance. Pierrick m'a proposé d'être SG et j'ai été attirée car c'est une belle aventure. On va faire de grandes choses.
Il est procédé au vote du nouveau bureau de l'association.


La liste de Pierrick BARTHES est élue à la majorité absolue (dont 6 blancs ou nuls).

ÉLECTION DU NOUVEAU CONSEIL DE SURVEILLANCE



Sophie COULON (membre du bureau sortant) et Camille WATTRELOS (administratrice)
signalent qu'elles prennent les postes de droit qui leur sont réservés.
Alexandre PANCRACIO (membre du bureau sortant) ne tient pas à prendre ce poste.
Sont candidats :
– Nicolas BOUNKY
– Oriane PIERRES
– Elise PUCHERCOS
– Marie SELIGNAN
Oriane : Je m'appelle Oriane. Je suis dans l'association depuis 2010. Je suis rentrée par la LNA 3. J'étais membre du CS l'an dernier et responsable du pôle événementiel depuis l'année dernière.
Elise : Moi c'est Elise. Je suis dans l'association depuis novembre 2010. L'an dernier, je suis devenue responsable du pôle culturel et puis je suis une meuf stylée. Le CS s'est plutôt bien passé l'an dernier et donc je voudrais bien retenter.
Marie : Je suis dans l'association depuis 2009 et je suis administratrice actuellement. Je suis membre active. J'ai fait un passage comme webmaster également.
Nicolas : Je m'appelle Nico et je suis dans l'association depuis 95 ans. J'ai jamais été au CS. Florie : J'ai une question pour Nacho. Pourquoi, quand tu es sorti du bureau, n'as tu pas pris ta place au CS ?
Nicolas : J'ai vu qu'il y avait de l'action. Votez pour moi, je suis un mec stylé !!!

Il est procédé au vote du nouveau conseil de surveillance de l'association.
Elise (29), Marie (26), Nicolas (17), Oriane (17).
1 bulletin nul
Elise et Marie sont élues. Égalité entre Oriane et Nicolas. Ce dernier se désiste. Oriane obtient donc le troisième siège.
Les membres du conseil de surveillance de l'association sont donc :

– Sophie COULON
– Oriane PIERRES
– Elise PUCHERCOS
– Marie SELIGNAN
– Camille WATTRELOS

Florie tient, même si les anciens ont été durs, à remercier le bureau de son investissement tout au long de l'année écoulée et notamment après la superbe intégration qui a été faite. Elle termine en disant que le bureau a fait de belles choses.

C'est sur ces belles paroles et les yeux larmoyants que Sophie COULON, présidente sortante, lève l'Assemblée générale à 16h.